News
Watch out!!!! La R11 baby shark débarque à Genève!!!!!
Martin a reçu son nouveau jouet pour l' Xalps édition 2011....

En Lire Plus...
Riederalp - Vallée de Conches - Les Houches (Chamonix) – Fribourg, ou 244 km de folie

Avec la petite famille, nous sommes partis passer le week-end de Pâques sur notre petit balcon dans le Valais. Congé depuis mercredi après-midi et départ en fin de journée, pour un réveil matinal au pied du glacier d’Aletsch. Je prévois déjà le vol de ce jeudi, les conditions semblent prometteuses, mais avec un peu de vent secteur sud-est.

Jeudi 21 avril,  vers 7h du matin, Météosuisse annonce des points bleu foncé partout (Valais, Chamonix et l’Oberland Bernois), je commence donc à trépigner... Du coup, je suis à 9h30 au décollage de Riederalp, personne d’autre à l’horizon. Le départ a lieu à 9h58 précises. 

Je découvre un « fort » vent qui m’empêche de partir directement sur Fiesch, comme je l’avais initialement prévu. Je décide d’être patient et j’enroule un thermique qui me recule vers la Riederfurka et, depuis là, je pars lentement à l’assaut de mon triangle. Le début est peu rapide, avancer contre ce vent rend ce premier tronçon plus lent que d’habitude.

Arrivé à Fiesch, d’un coup les thermiques deviennent puissants et me propulsent rapidement à une hauteur suffisante pour pouvoir effectuer la première transition. La suite de mon aller-retour dans la Vallée de Conches est rapide, sans difficulté avec des thermiques pétards mais sains. Les 30km/h de moyenne sont rapidement atteints pendant ces 2 premières heures de vol ! 

Retour sur Riederalp avant 12h00, à une hauteur de plus de 3'000 mètres. Le Valais s’offre à moi avec des perspectives commençant à se mettre en forme, je m’imagine que c’est peut-être LE jour du 300km en FAI. 

Malgré cela, l’heure suivante est un véritable enfer  ! Le vent a basculé plein Est et, par moments, mon GPS enregistre des valeurs calculées de force de vent de plus de 28km/h. Je suis propulsé vers la vallée à chaque thermique et je pense à plusieurs reprises que la pose serait une alternative plus sage ! 

Enfin me voilà à Aminona, là où il faut d’habitude se battre avec des vents venant de n’importe où. D’un coup, je me retrouve avec des conditions exploitables et un vent faiblissant tournant au sud avec des thermiques redevenant agréables. La motivation est de nouveau au rendez-vous et l’heure d’après est à l’euphorie. Chamonix est de nouveau dans mon viseur ! 

Un nouveau moment de solitude arrive juste avant Martigny car je me fais contrer en vent d’Ouest. Je ne comprends plus rien ! Mais je décide malgré tout à continuer. J’enroule un thermique presque à la verticale du relais du Grand St-Bernard, jusqu’à 3'000 m et je pars en face vers le sud-ouest. Mauvais plan ! Je me fais trop contrer et je change vite de stratégie. Je prends la vallée où monte la route qui mène au col de la Forclaz et je trouve mon salut sur les flancs sud. 

Dans la Vallée de Chamonix, m’attendent des plafonds incroyables, peu de vent et des thermiques ultra-puissants. Je n’enroule plus que du 5m/s minimum et pas plus de 2 tours à la fois. Je décide de tourner ma 2ème balise sous un cumulus énorme qui s’est formé sur les Houches. Un planeur satellisé prend la direction d’Avoriaz, et je pense faire de même. Ce thermique me propulse à 3'900 m, le plus haut point de ma journée, mais le plus beau reste àvenir ;-) 

Je prends plein nord et je réalise que le vent du sud est plus fort que je ne  le pensais. J’effectue une transition à plus de 55km/h au dessus du cirque du Fer-à-cheval et de la vallée de Samoëns. J’enroule un nouveau thermique à la verticale du Criou et me retrouve de nouveau satellisé. Un petit passage sur les hauts forts avec une vue imprenable sur la station d’Avoriaz, c’est tout simplement magnifique ! 

Le passage pour passer sur Châtel est plus difficile, car de l’ombre me précède  mais la finesse de ma voile me permet de passer cet obstacle sans me retrouver trop bas. J’effectue une petite remontée avec une bulle lente et calme vers 2'800 m avant de transiter sur Villeneuve, directement sur le Rochers-de-Nay. Sur ce site je rencontre plus de parapentistes que je n’en ai vu de toute la journée (3 dans la vallée de Conches, 1 sur Avoriaz et c’est tout). Par contre, les thermiques sont plus faibles et j’ai beaucoup de peine à remonter au niveau du sommet des reliefs. 

Mon plan initial était de remonter ce relief jusqu’aux Dents de Lys, mais je panique un peu, car je ne pense plus pouvoir assurer un passage dans le relief plus loin. Je bascule donc derrière et me retrouve rapidement dans le vent de la vallé de Bulle, erreur qui me coûte environ 90 minutes de vol et la possibilité de tourner ma dernière balise. Je pose donc à 18h20, épuisé et un peu déçu, mais content d’avoir battu mon record personnel. La prochaine tentative sera la bonne... 

Plusieurs passages de ce vol ont été d’une beauté incroyable, et d’avoir pu survoler tant de sites que je connais, aussi loin les uns des autres dans un même vol, restera gravé dans ma mémoire pendant longtemps encore !

 Voici le lien xcontest :

 http://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:paul.tomassi/21.4.2011/07:57


2011 - un début de saison exceptionnel!!!!!
....me souviens pas d'avoir vécu un aussi beau début de saison....

En Lire Plus...
Canon!!!!!
....la saison est belle et bien lancée...et de quelle manière: Aller-Retour entre le Salève et le Col de l'enclave!!! Du bonheur:-))))



En Lire Plus...
Magic Verbier:-))))
La 1ère compétition 2011 de la ligue a été organisée à Verbier le week end passé dans des conditions idéales ...Du bonheur
En Lire Plus...
Session mer de glace: article paru dans le dernier Glider
...superbe article de Martin sur nos vols en dessus de la mer de Glace vient de paraître dans le SwissGlider. A lire ici



En Lire Plus...
--> Calendrier 2011 <--
...il arrrive....

En Lire Plus...
Chamonix avant l'hiver by Philippe
...somptueuses photos prises par Mister Riboni avant que la neige fasse son apparition


En Lire Plus...
Gavage de Pow à Val d'Isère
La saison hivernale 2010/2011 est lancée de la plus belle des manières...


En Lire Plus...
*Reconnaissance d'une balise de l'X-Alps 2011: Le Piz Palü *

Un des nombreux avantages du train en Suisse c'est que ça marche bien ! Bon, 14h de train en un we c'est beaucoup, mais ça en vaut la peine, les Grisons sont vraiment sublime quand l'hiver commence.

Le Piz Palü est une nouvelle balise de l'X-Alps 2011 et je devais aller voler là bas pour me faire une idée du challenge.. et il est grand.

 

Regardez les photos, il y a une image d'époque ou l'on voit bien le glacier du Roseg et maintenant seul un ruban de brume le remplace.

 

Par ici les photos profitez !!